Tilorien Monastery

Histoire du projet du monastère

Ce projet de construire un monastère a été un rêve depuis tant d’années, et nous assistons à présent au processus passionnant de sa concrétisation!

Le 20 octobre 2016, le contrat de vente d’un terrain dans la région calme et boisée de l’Ardenne belge, près des frontières allemande et luxembourgeoise, a été signé. Ainsi, les conditions pour la construction d’un monastère pour le Sangha sont remplies!

Notre terrain est la parcelle D777a à Engreux, près de la frontière orientale de la Belgique. Le terrain a 1790 m2.

Il se situe dans une région très calme. À l’arrière du terrain, une grande parcelle est classée en terre agricole et ne peut pas être transformée en terrain à bâtir. La rue est un cul-de-sac qui se termine dans un méandre de l’Ourthe. Il y a un petit ruisseau à l’arrière de notre propriété, et, à l’avant, elle est protégée de la rue par une levée de terre. Le village lui-même est plutôt pittoresque et il n’y a pas d’ axes routiers qui le traversent. Il est assez proche de l’autoroute sans que cela ne soit dérangeant sur place. Il est situé à environ 20 minutes en voiture de Bastogne, la ville la plus proche, et à environ une heure de Luxembourg ville ou de Liège.

Le terrain est déjà viabilisé, sauf pour les eaux usées, ce qui est le cas presque partout dans la région. Il nous faudra installer un système de traitement d’eau.

Le nouveau monastère sera assez petit, et est conçu—ainsi qu’Ajahn Brahm le dit—comme une communauté d’ermites. L’objectif principal du monastère sera la retraite solitaire et la méditation, avec les moines vivant sous la direction du Vinaya, les règles de conduite que le Bouddha exposa, et expliquées par notre maître et conseiller spirituel Bhante Sujato. Ce sera un lieu où des moines et des visiteurs laïques pourront pratiquer le Dhamma-Vinaya. Dans les faits, l’organisation du monastère serait semblable à celle du monastère Muttodaya en Allemagne, mais en mettant l’accent sur la création d’espaces pour les Bhikkhunis et d’autres moniales bouddhistes.

La première phase de construction inclut un bâtiment écologique basse énergie de 72 m2 et plusieurs kutis pour les moines. La maison aura deux chambres, un bureau, douche, toilette, cuisine et une salle de méditation au premier étage. Jusqu’à présent, nous avons reçus assez de dons pour construire le gros œuvre de cette maison, y compris un système de traitement des eaux usées, et quelques kutis. Cependant nous n’obtiendrons pas de permis pour construire des kutis simples comme prévus initialement, et sont en train d’examiner l’option de faire des kutis doubles au lieu de ça, ce qui sera plus coûteux comme l’urbanisme pose des règlements strictes pour les dimensions minimums d’un bâtiment, pour les matériaux usés etc. Pour l’intérieur de la maison et tout ce qui doit être fait à l’extérieur il faut encore attendre d’autres dons.

Vues en trois dimensions de la maison principale

Vue en trois dimensions du kuti double

Cliquez ici pour voir le plan du nouveau monasteère en trois dimensions.

Cliquez ici pour voir les plans de consruction du nouveau monastère.

Cliquez ici pour voir les plans du kuti double et la maison principale en trois dimensions

Cliquez ici pour voir les plans de construction du kuti double

Le permis de construction pour la maison principale a été accordé par le conseil municipal en juillet 2017.

Les plans pour un kuti double ont été présentés à la municipalité pour approbation en mars 2018.

L’étape actuelle est de faire construire le gros œuvre de la maison par une entreprise; les travaux ont commencés en Novembre 2017. À ce stade, le bâtiment a un toit et des murs, les fondations et les travaux de terrassement (système de traitement d’eau inclus) sont achevés, l’eau et l’électricité seront installés à l’intérieur du bâtiment. Les coûts seront probablement couverts par les contributions de nos donateurs principaux (et ceux qui nous ont accordé des prêts). Cependant, les travaux de plomberie et l’électrisé, la cuisine, les toilettes, la salle de bain, la peinture, le plancher, etc. doivent encore être effectués par nous-mêmes et des volontaires.

Ensuite, nous espérons de bientôt pouvoir commencer à construire un kuti double pour les moines. Nous avons les plans de l’architecte maintenant qui ont été présentés à la municipalité pour approbation en mars 2018. Les fonds jusqu’à présent donnés aimablement pour les kutis simples ne couvriront pas les coûts.

Pour voir le progrès des travaux, cliquez ici.

Les coûts pour la première phase de construction auquel le donateur principal va contribuer seront acquis de la vente de sa maison. Pendant la période de construction, il vivra dans le nouveau bâtiment pour surveiller et coordonner les travaux encore à faire, dans le cadre d’un contrat de “droit de superficie”. Bien sûr, cela présentera également l’avantage supplémentaire qu’il y aura une personne laïque disponible pour le monastère pour faire la cuisine et pour conduire, ce que les moines n’ont pas le droit de faire. Ceci est particulièrement important au début.

Des dons pour ce projet sont bienvenus. Après le gros œuvre, ils seront particulièrement nécessaires pour acheter des matériaux pour la construction de l’intérieur de la maison et pour couvrir les coûts supplémentaires pour le kuti double.

À coté de cela, nous apprécierions également l’aide de professionnels, spécialement pour la plomberie. Ainsi que des volontaires qui voudraient travailler comme bénévoles afin de terminer la finition de l’intérieur.

Pour les dons d’argent, veuillez utiliser le bouton PayPal ou trouver les coordonnées bancaires à droite. Tout montant, aussi petit soit-il, est le bienvenu!

Pour toute autre aide à ce projet passionnant, contactez-nous pour de plus amples d’informations.

Main building with wooden cladding outside